Job Travail

Comment réussir un entretien d’embauche quand on est étudiant

Le statut étudiant donne droit à de multiples choses, comme les réductions dans certains établissements, mais tout reste très théorique. De ce fait, un étudiant n’a donc aucune expérience professionnelle. Pourtant, à un moment donné, il va falloir que celui-ci passe un entretien d’embauche, soit parce qu’il est sur le point de terminer ses études, soit parce qu’il recherche un «job étudiant ». Alors, comment doit-il faire ? Quelles sont les clés de la réussite pour un entretien d’embauche lorsque l’on est étudiant ?

Un entretien d’embauche se prépare

Image: photostock / FreeDigitalPhotos.net

Image: photostock / FreeDigitalPhotos.net

Tout comme pour aller en cours, la ponctualité reste de mise pour un entretien d’embauche. Il faut préparer son itinéraire avant de partir, en prenant en considération les éventuels imprévus, comme la  circulation. La tenue vestimentaire reste aussi un atout majeur.

Néanmoins, il ne faut pas trop en faire non plus. Vous devez rester neutre, tout en vous adaptant à l’activité de l’entreprise. Votre vocabulaire doit être soutenu, pas arrogant, pas de stress dans la voix. Alors que vous devez faire part de votre motivation à intégrer les locaux de l’entreprise, il ne faut pas non plus tomber dans le superflu en ne donnant que des adjectifs idolâtres.

Il est important de positiver, sans pour autant mentir. Pour finir, n’hésitez pas à vous mettre en situation d’entretien chez vous, afin de ne pas bafouiller ou ne montrer un quelconque tic nerveux. Essayez d’imaginer les questions qui peuvent vous être posées, préparez vos réponses, de manière à ne pas à les chercher le jour J. Ce qui est important le jour J c’est de ne pas stresser. Je vous conseille de lire cet article à ce sujet: Pourquoi le bien être est indispensable à votre réussite

privacy Je déteste les spams : je ne donnerai jamais votre email.

Certaines règles à respecter

Il faut savoir être à l’écoute de son interlocuteur, il faut savoir poser les bonnes questions au bon moment. Parler du salaire dès le début de votre entretien ne se fait pas.

Montrer des signes d’impatience, consulter son téléphone devant la personne qui vous reçoit ou oublier de le mettre sur silencieux, sont des comportements que les employeurs n’apprécient pas du tout. Lorsque votre recruteur vous parle de son entreprise, il faut pouvoir lui répondre en sachant de quoi vous parler.

Pour cela, il est vivement recommandé de se renseigner sur l’activité de l’entreprise et pourquoi elle embauche, quel est l’objectif à atteindre.

Ne critiquez personne, ne parlez pas en négatif, ni sur les gens que vous pourriez rencontrer ni sur votre vie. Vous êtes devant un employeur, pas au bureau des pleurs.

Réussir son entretien

Après avoir pris connaissance et conscience de ses consignes, il est utile de parler salaire. Comme nous le savons tous, « tout travail mérite salaire ». Néanmoins, même si vous êtes étudiant, vous devez être payé à votre juste valeur.

De ce fait, notez que votre éventuel futur supérieur peut vous proposer un salaire, mais vous aussi, vous êtes dans votre droit de lui faire part de vos prétentions.

Ainsi, ce sera nettement plus facile de trouver un compromis quant à votre rémunération, plutôt que d’imposer un montant qui ne va pas satisfaire l’une ou l’autre des parties (employé ou employeur).

Votre salaire ne doit pas être le premier sujet de conversation.

Préparer un entretien d’embauche, c’est se pencher sur l’entreprise et tout ce qui s’y rattache, mais c’est aussi s’adapter au DRH qui regardera plus votre potentiel ou au responsable de services qui, lui, prendra en compte vos compétences, mais aussi votre personnalité.

Et vous, avez-vous déjà passé un entretien d’embauche ? 

Avez-vous des conseils à donner ?

Est-ce que vous stressez à l’idée d’aller passer un entretien d’embauche ? 

Laisser un commentaire