Cuisine

Comment bien manger quand on est étudiant

L’alimentation détient les clés de bien des états de santé et savoir dans quelle serrure les introduire peut t’ouvrir les portes de la réussite, tant sur le plan physique et psychique que sur celui de tes résultats scolaires.

Alors, pourquoi ne pas apprendre à en connaître quelques-unes, faciles à manier, rapides à appliquer et efficaces à long terme ? Sans compter qu’elles se combinent très bien avec ton portefeuille d’étudiant, souvent un peu plat, et avec le manque pathologique de temps dont tu souffres.

Bernadette GILBERTBonjour ! Mon nom est Bernadette Gilbert et je suis conseillère et coach en alimentation et cuisine santé.  Mais, le plus important à retenir, avant de lire la suite, c’est que je suis gourmande et passionnée de gastronomie et ça se reflète dans mes conseils…

Alors, mets tes papilles en mode vibratoire et prends connaissance de ces quelques éléments d’information puis applique-les en confiance et fais toute la différence !

On y va ?

Sus aux oméga-3!

Ils sont essentiels pour ta concentration, l’amélioration de ta mémoire et stimulent ta bonne humeur, facteur bien connu d’aide à l’apprentissage.

SONY DSCOù les trouver ? Facile ! Il te suffit d’ajouter des graines de chia, de chanvre ou, plus facile encore, des noix dans tes céréales ou ton gruau du matin.

Ou tout ça et des graines de lin dans un smoothie maison.

N’oublie pas de conserver tes graines et tes noix dans le réfrigérateur.

Honneur aux glucides !

Ce sont des sucres naturels et le cerveau ne mange que ça ! Sans eux, il ne peut tout simplement pas fonctionner.   Ils sont aussi le carburant principal des muscles.  Attention : ces glucides doivent être de qualité !

Smoothie2Le petit déjeuner

  • Du porridge (gruau d’avoine ou quinoa) : choisis la cuisson normale plutôt que rapide, c’est mieux !
  • Des céréales valables (sans sucre ajouté, si possible faites de graines intégrales et mieux encore bio : oui, c’est plus cher, mais on en mange moins parce qu’elles comblent mieux l’appétit)
  • Du pain complet (si tu en trouves au levain, c’est mieux !) tartiné de n’importe quel beurre végétal (amande, noisette, macadamia et même, de temps en temps, arachide)
  • Des crêpes de blé noir ou à d’autres farines comme d’amaranthe, par exemple
  • Un jus de fruit frais ou un smoothie

Panier de l+®gumes - photlLe déjeuner

Lui, il devrait idéalement contenir :

  • plein de légumes
  • des grains entiers (riz complet ou pâtes complètes, quinoa, etc)
  • des légumineuses, faciles à ajouter dans des soupes, des salades ou pour farcir des tortillas, enquilladas ou autres wraps (complets !)
  • fruits en dessert ou en collation

Ce que je pense du sandwich au jambon  ou autre charcuterie ?

Exit !!! Le problème de la charcuterie, c’est qu’elle contient des nitrites, qui lui garantissent son appétissante couleur rose et sa conservation.  Et ces nitrites, eh bien ils sont responsables de certains cancers digestifs.

Et je ne te ferai même pas l’insulte d’exprimer mon avis sur les fast food !

SONY DSCTu peux éviter l’un et l’autre aussi souvent que possible en leur préférant des tartinades, du végépâté, de la purée de haricots, des légumes grillés,  du houmos, etc.

Tu peux aussi garnir tes propres sandwiches de morceaux d’avocats, de tapenade, de tomates, de poivrons, de feuilles d’épinards crues, de carottes râpées (maison !), d’alfa-alfa, de graines de tournesol, de citrouille, etc.

Et surtout, tu varies !

Le dîner

Ce que tu aimes.  C’est important.  En alimentation et cuisine santé, il y a quelques principes qu’il ne faut jamais oublier : varier, colorer et équilibrer.  Et puis, évitez les plats tout préparés.  Ils t’intoxiquent de leurs colorants, conservateurs et exhausteurs de goût.

SONY DSCL’assiette idéale pour que ton cerveau fonctionne à plein, c’est la moitié de légumes, un féculent (pommes de terre, riz, quinoa, couscous, pâtes, pois, maïs, pain, etc.) et quelques protéines, pas nécessairement animales, d’ailleurs !

(légumineuses, quinoa (encore !), sarrasin, tofu, fromage, poisson, fruits de mer, viande, etc.)

Cuisson : vapeur ou à basse température. Les fritures, tu évites.  Elles t’alourdissent, entament la santé de tes artères et fatiguent donc les voies de circulation de ton carburant neuronal !

Ah oui ! Encore une chose…  Pour un bon sommeil réparateur, où ton cerveau se sent bien et peut organiser efficacement ce qu’il doit mémoriser, favorise les protéines à midi et les féculents le soir. Le savais-tu ? c’est surtout la nuit, pendant ton sommeil, qu’il engrange ce qu’il a appris la journée !

Les protéines aident ton cerveau à fonctionner et à se préparer pour un sommeil réparateur, lui-même favorisé par les composantes des féculents.

Tu me suis ?

Et puis, une petite dernière : les produits du blé et les produits laitiers, vas-y molo molo.  Les boissons gazeuses et sucrées, tu oublies et l’alcool, tu modères grandement.  Non, je ne dirai rien à propos de la cigarette : tu sais déjà…

Par contre, le rire, tu consommes à volonté et le plus souvent possible.  Il t’offre les endorphines, les meilleurs antidouleurs que tu puisses rêver et une barrière anti-stress très efficace.  Et comme ces hormones ne se logent pas seulement dans le cerveau, mais aussi dans le système digestif, tu as intérêt à ce que celui-ci reste en bon état.

Voilà, tu es armé pour entretenir les outils de ton rendement étudiant et ta réussite professionnelle.

Alors, bon appétit et à ta santé !

Bernadette GILBERT

PS : tu trouveras une foule de recettes, rapides et faciles, et des trucs santé sur mon site.  Sois-y le bienvenu.

Et toi, essayes-tu de faire attention à ton alimentation ? 

As-tu le temps de faire attention à ton alimentation ? 

Manges-tu souvent un Kebab ou un MacDo ?

1 commentaire

Laisser un commentaire